La Pompe à chaleur géothermique

Pompe à chaleur géothermique : à découvrir !

La géothermie :  un type de chauffage peu connu et pourtant qui ne manque pas d’intérêt en termes d’économie d’énergie et d’écologie. Quelques arguments pour vous convaincre.

Vous souhaitez une installation :

1. Ecologiquement satisfaisante
La géothermie consiste à puiser, via un réseau de capteurs, la chaleur présente naturellement dans la terre ou dans l’eau (nappe phréatique) – une énergie renouvelable et inépuisable. 
Les calories prélevées sont transportées, par fluide caloporteur, jusqu’à la pompe à chaleur qui va diffuser la chaleur via des ventilo-convecteurs, des radiateurs ou des planchers chauffants.

2. Economiquement correcte
L’énergie utilisée, la géothermie, est en  partie gratuite, ce qui permet de diviser sa facture par 2 ou 3 par rapport à un système classique. Il convient toutefois d’avoir une bonne isolation pour limiter l’apport d’un chauffage auxiliaire. 

3. Adaptée à votre habitation 
Plusieurs impératifs pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique : 

  • Au niveau du terrain : il le faut assez grand et assez plat pour les capteurs horizontaux (leur surface est d’au moins 1,5 fois celle de la maison à chauffer), peu argileux, ce ne doit pas être du remblais et la roche ne doit pas être trop dure. 
  • Autorisation préalable auprès de la mairie pour la pose des capteurs.

4. Compatible avec des installations existantes 
En cas de chaudière existante, la pompe à chaleur géothermique fonctionne en priorité, tandis que la chaudière prend le relais en cas d’apport de calories insuffisant.

5. Bénéficiant d’aides fiscales 
La pompe à chaleur géothermique est éligible au crédit d’impôt. En 2015 il est de 30% sur le coût d’achat du matériel. 25% supplémentaire dans le cadre d’un bouquet de travaux.

Conseils pratiques